Le temples des Esprits


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Transcommunication instrumentale ou instrumentée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pascal
Spectre
Spectre


Messages : 70
Points : 174
Date d'inscription : 10/03/2010
Age : 34
Localisation : AMIENS

MessageSujet: Transcommunication instrumentale ou instrumentée.   Ven 26 Mar - 12:40

La TCI SIGNIFIE/


Transcommunication instrumentale ou instrumentée.

La TCI ou transcommunication est le nom généralement donné aujourd’hui pour la communication avec les esprits des défunts.
Le mot « instrumentale » ou « instrumentée » signifie que la communication s’établit à l’aide d’un instrument.
L’instrument le plus généralement utilisé est le magnétophone à cassette (on parle de TCI audio).
Depuis quelques années, de plus en plus, on s’aperçoit qu’il est possible d’obtenir de bons résultats avec un magnétophone numérique.
Le poste de radio, sous certaines fréquences, peut être utilisé, pour la TCI, seul ou en complément du magnétophone.
Il se peut aussi que nos défunts utilisent les répondeurs téléphoniques pour communiquer avec nous, et d’une façon spontanée, c'est-à-dire, que personne ne les a sollicités.
Comme son nom l’indique, la TCI, vidéo permet d’obtenir des images des défunts. Pour faire de la TCI vidéo il est nécessaire d’avoir un écran (une télévision), une caméra (ou un caméscope) et un amplificateur de caméra vidéo. Il suffit ensuite d’adapter le tout avec des réglages bien précis. Depuis peu d’années, on commence à obtenir de plus en plus de résultats très intéressants avec la TCI vidéo.
Au début des années 90 sont venues un flux d’images qui ne pouvaient plus être mises en doute.
Aujourd’hui, il est possible d’obtenir des images en couleurs et, phénomène merveilleux, d’obtenir des images animées, grâce auxquelles nous voyons, durant quelques secondes, des défunts évoluer, depuis l’autre monde.
La TCI photo est obtenue grâce à un appareil photographique.
Depuis maintenant longtemps, il est connu que certaines personnes peuvent photographier des défunts qui viennent se placer, souvent inopinément, devant l’objectif.
Ils ne sont visibles que sur la photo.
Les défunts, semble t-il, continuent d’évoluer dans l’autre monde mais aussi de travailler.
Certains travaillent à essayer de réunir nos deux mondes.
Dans notre monde, les technologies progressent à vive allure et, de par ce fait, nous les aidons à progresser.
Aujourd’hui, il est devenu possible d’obtenir des photos TCI numériques alors qu’avant, seule la photo argentique donnait des résultats.
La TCI sur ordinateur est un peu la même chose et le même processus que les autres.
Nos défunts parviennent, c’est assez récent, à dialoguer avec nous, grâce à un PC.
Cela se passe au travers de logiciels de traitement de texte.
C’est encore très rare mais est appelé à se développer.
Nous tenterons de développer les différentes TCI dans chacun de ces sous-chapitres.
Avant de continuer, il est utile de souligner que ce mode de communication n’est pas donné à tout le monde.
Seuls ceux possédant des qualités médiumniques y ont accès.
[ Mais il est aussi utile de souligner que depuis les années 1980 – 1990, de plus en plus de qualités médiumniques se découvrent chez de plus en plus de gens.)
Il semble que la douleur, la détresse morale et affective soient d’excellentes ouvertures, qui nécessitent toutefois un travail sur soi-même et dans un sens allant vers la spiritualité.
La douleur n’est pas un passage obligatoire et, des personnes convaincues de ne pas détenir des qualités médiumniques, peuvent s’en découvrir au cours de leurs vies, à leurs grandes surprises.
C’est aussi une des raisons d’être de l’association Liah : que ces personnes ne se sentent, ni démunies, ni perdues, lorsque cela leur arrive.
La TCI Vidéo
La TCI vidéo demande encore plus de précaution que la TCI audio.
En effet, les ondes hertziennes peuvent réserver quelques surprises et, sans y faire attention, vous capteriez des images parasites qui n’ont strictement rien à voir avec le monde de l’au-delà.
Il va donc falloir s’attacher à éviter les ondes hertziennes.
Comment faire ?
C’est on ne peut plus simple.
Il ne faut surtout pas se relier à l’antenne de votre télévision.
Ni antenne, ni câble, ni parabole.
Le branchement qui va être fait est appelé « en boucle fermée ».
Le matériel et le procédé.
La mise en place doit se faire en suivant cette méthode.
Branchez votre caméra (ou caméscope) sur votre magnétoscope.
Positionnez votre caméra exactement en face de votre téléviseur.
La prise antenne du téléviseur doit être débranchée et éloignée du téléviseur
La caméra doit être branchée aussi sur le téléviseur, sur la prise péritel ou VHS.
Sur le téléviseur, sélectionner le canal vidéo AV.
L’objectif de la caméra doit être dirigé droit sur l’écran de télévision (la caméra étant perpendiculaire à la télévision).
Sur l’écran de télévision, vous voyez maintenant apparaître de la neige, des grains blancs mouvants, si ce n’est pas le cas, approchez ou éloignez votre caméra de façon à l’obtenir, tout en réglant la focale de l’objectif pour obtenir la meilleure netteté.
La pièce doit être éclairée avec une lumière ambiante.
Pour affiner, jouez sur les commandes de contraste et de luminosité de votre téléviseur.
Conservez la couleur sur votre écran.
Elle est importante.
C’est elle qui permet de faire ressortir les visages et les personnes par rapport au reste de l’écran.
Maintenant, faites pivoter votre caméra de 90°. Cela va avoir, pour effet, de partager votre écran en quatre parties.
Lorsque vous captez quelque chose, vous verrez apparaître des flashs dans l’écran « enneigé ». En fonction de vos réglages, les flashs seront plus ou moins rapides.
C’est seulement en relisant votre bande vidéo, image par image, que vous verrez plus distinctement les visages des entités qui auront bien voulu se présenter à vous.
Il faut de l’entraînement et ne pas se décourager.
Avec beaucoup de patience et persévérance.
Michel Grandsire nous dit :
La transcommunication peut mener à la spiritualité en faisant prendre conscience qu’il y a autre chose que la matière.
Mais ce n’est pas parce qu’on obtient des voix paranormales que l’on est spirituellement supérieur aux autres »

La TCI Audio

Le magnétophone à cassette.
Beaucoup de personnes, pratiquant la TCI audio, se servent du magnétophone à cassette.
Pour ceux d’entre vous qui souhaitent s’y essayer, il faut vous munir d’un magnétophone comme on en voyait encore il y a peu : un magnétophone avec des gros boutons.
Les gros boutons sont beaucoup plus pratiques car, lorsque l’on ré écoute ce que l’on vient d’enregistrer, on doit le faire souvent avec beaucoup d’insistance et de patience.
On repasse ainsi un passage de une ou plusieurs secondes un grand nombre de fois pour réussir à comprendre ce que l’entité présente à ce moment là a voulu nous dire.
Dans la mesure du possible, essayer de trouver un magnétophone équipé d’un réglage de vitesse.
Ce que nos défunts nous disent est toujours en débit rapide.
Ci-dessous, les photos du magnétophone à cassette que nous utilisons lors de séances de TCI audio.


Le magnétophone numérique.
Depuis peu d’années, dans le domaine de la TCI, le magnétophone numérique rattrape son retard.
Il y a plusieurs raisons à cela.
La technologie moderne ayant énormément avancée, le numérique est devenu de moins en moins cher.
Comme le prix est devenu de plus en plus abordable, on en trouve dans un plus grand nombre de foyer.
Nos défunts, dans l’autre monde, continuent, eux aussi, à évoluer et, sont devenus capables de passer par le numérique.

Quel type d’appareil acheter ?
Il n’y a pas vraiment d’exigence particulière.
Du moins, c’est ce que nous pensons.
Nous nous sommes dotés d’un petit dictaphone de poche.
Il fonctionne à piles et ne tient pas de place.
Il n’est pas plus grand qu’un téléphone portable.
Là encore, lorsque vous en serez à écouter votre enregistrement, ne craignez pas d’y passer beaucoup de temps.
Il n’est pas rare d’avoir à passer plusieurs heures de décryptage pour seulement 10 à 20 minutes d’enregistrement.


Le micro.

Quel que soit le type de magnétophone utilisé, il est préférable d’ajouter un micro. Sur n’importe quel type de magnétophone se trouve toujours une prise de type JACK pour brancher un micro.
Brancher un micro supplémentaire coupe, isole le micro intégré de votre appareil et c’est le micro que vous avez branché qui prendra la priorité.
La plus part du temps, le micro intégré à votre appareil n’est pas assez sensible. N’oubliez jamais que nos défunts, lorsque nous leurs offrons la possibilité de communiquer avec nous, éprouvent eux aussi beaucoup de difficultés à le faire.
Quelle que soit la marque du micro, il faut vous équiper d’un micro omnidirectionnel et à électrets.
Il faut aussi que ce micro puisse couvrir une gamme de fréquence bien précise et pouvant descendre jusqu’à 80 hertz à 300 hertz.
S’il couvre plus, tant mieux.
S’il couvre moins, il n’est pas adapté à la TCI.
Il n’est pas nécessaire de dépenser beaucoup d’argent pour votre micro. Nous avons découvert nous-même que dans les rayons accessoires informatiques des supermarchés, il est possible d’en trouver d’excellents pour des prix tout à fait abordables.
D’autant qu’un micro de grande qualité coûte très cher.
Le nôtre nous a coûté un peu moins de 10 euros.
Et pour ceux qui veulent se lancer dans la TCI, ne sachant pas à l’avance s’ils vont obtenir des résultats intéressants, nous leurs conseillons de ne pas faire de dépenses inconsidérées.


Le support .
Il faut bien comprendre que nos êtres chers ne possédant plus de corps de chair, n’étant plus dans un environnement de matière dense, ne peuvent plus parler comme nous le faisons entre nous.
Ils n’ont plus, non plus, de cloison pharyngée qui permet le langage articulé, ni de langue, ni de dents, ni de lèvres, ni d’air à souffler.
Bref, tous ces petits détails qui font que nous parlons.
C’est pour cette raison qu’il nous faut les aider en leur permettant d’utiliser un « support » pour parler.
Ce support sera un bruit de fond, dont le volume doit être relativement faible mais pas trop, et émit durant l’enregistrement.

Les supports les plus couramment utilisés sont :
- mettre un poste de radio sur une station en langue étrangère qui ne pourra jamais être confondu avec la nôtre (il existe l’onde de Jürgenson qui semble être propice à la réception de messages paranormaux.
Elle est à 1480 KHz en ondes moyennes ou MW),

- mettre un bruit d’eau qui coule,

- frotter légèrement du papier avec le doigt ou à l’aide du frottement d’un crayon sur le papier.
Il est bon, aussi, d’alterner la source de bruit de fond.
En France, on utilise plus facilement une radio calée sur une station où l’on parle l’allemand.
Notez bien qu’il faut que ce soit une station où l’on parle.
De la musique et des chansons sont beaucoup moins intéressantes.
Nos défunts, ensuite, vont se servir de ce support pour re moduler le bruit et en faire un langage articulé.
Et c’est ainsi que nous découvrons, sur notre magnétophone, au beau milieu d’une phrase allemande, un mot, quelques mots, une courte phrase, prononcée en français, et parfaitement intelligible.
Les conditions d’enregistrement.
Il y a des conditions d’enregistrement à respecter impérativement.
- Etre dans une ambiance parfaitement calme, le soir tard, la nuit ou le matin très tôt.
La nuit est plus propice car il y a beaucoup moins d’émissions d’ondes magnétiques et la sur activité humaine de la journée n’existe pas.
-Mettez devant vous une belle bougie blanche, voire plusieurs.
-Mettez la photo de celle ou celui que vous voulez contacter.
Choisissez-en une belle ou la personne fait un beau sourire.
-Mettez un bâton d’encens.
Ca aide à se détendre et nos défunts sentent aussi les odeurs.
-Etre, soi-même, le plus décontracté possible (nervosité, colère, haine, doute, ainsi que toute autre émotion négative feront que nos être chers ne pourront pas venir jusqu’à nous).
Nos défunts doivent abaisser considérablement leur niveau vibratoire pour venir à nous.
Lorsque nous sommes dans de bonnes dispositions (amour, joie, sans aucun doute, au calme, détendu), nous élevons, sans nous en rendre compte, notre niveau vibratoire et ainsi, la jonction entre les deux mondes peut s’opérer.
Si vous pouvez faire un peu de méditation ou seulement de la relaxation avant une séance de TCI, ça n’en est que mieux.
-Ne jamais commencer de séance de TCI sans avoir dit une prière à l’intention du guide spirituel de la personne que vous voulez contacter, à l’intention de votre guide spirituel à vous (on en a tous un) et à l’intention de l’entité Divine.
Il n’est pas nécessaire de dire trois prières différentes.
Une seule suffit.
Il n’y a pas vraiment de critères bien précis pour dire cette prière.
Elle doit seulement sortir de votre cœur (y mettre de bonnes intentions). Vous la direz avec vos mots à vous, ceux qui parlent bien à vous-mêmes. Ceux qui résonnent bien en vous et avec lesquels vous vous sentez bien.
-Ne jamais oublier que lorsque vous faites une séance de TCI, vous ouvrez une porte sur l’au-delà.
Ouvrir cette porte ne veut pas dire que passeront seulement ceux que vous voulez.
Il y a aussi parfois des mauvais plaisants qui ne sont là que pour vous ennuyer ou simplement parce qu’ils ont envie de parler.
Nous avons même vécu les insultes avec un langage assez ordurier.
Ils sont impressionnants et essaieront de vous impressionner, parfois même de vous faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://racinepascal.unblog.fr/
 
Transcommunication instrumentale ou instrumentée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la transcommunication instrumentale
» la transcommunication instrumentale
» La transcommunication instrumentale
» association de transcommunication instrumentale (TCI) infinitude
» transcommunication instrumentale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le temples des Esprits :: LES TEMPLES :: Temples des Esprits-
Sauter vers: